Rester ou partir. C’est à cette question vitale, à l’issue toujours coûteuse, que sont confrontées quotidiennement des milliers de réfugiés.

Nombreux sont les reportages consacrés à la « problématique » de l’immigration, traitant des enjeux tantôt sociétaux tantôt économiques, recherchant l’origine de la crise, opposant les enracinés et les exilés. Envoyés spéciaux et documentaristes choisissent parfois de suivre la route de ces populations en exode et tentent de raconter, d’un intérieur semi partagé, l’indicible. Ces récits sont nécessaires !

Avec notre projet, « La vie dans un sac plastique », série de portraits légendés, nous avons souhaité faire un pas de côté. Rester ou partir : nous pourrions, nous aussi, nous la poser, cette question. Se mettre dans la peau de… voilà l’exercice auquel nous avons conviés certains [retrouver notre méthode de travail ici].

Nous bouclons régulièrement nos valises pour partir en vacances, mais au seuil d’un départ sans retour, que mettrions-nous, que mettriez-vous de votre vie, dans un unique sac plastique ?